Baie de Sancho (poivre) 25 g
  • Baie de Sancho (poivre) 25 g

Moulin à poivre - Baie de Sancho 25 g

18,86 €

(754,40 € kg)

Disponibilité : En stock

Incontournable de la cuisine japonaise, la baie de sansho.

Découvrez ses notes de citron, menthe et poivre qui raviront vos recettes de canard, viande et salades de fruits.

Baie de Sansho 20 grms

Origine Wakayama Japon
 

Incontournable de la cuisine japonaise, la baie de sansho aromatise viandes et poissons. Découvrez ses notes explosives de citron, menthe, citronnelle et poivre qui ravissent canard et salades de fruits. À utiliser partout, avec parcimonie.

L''harmonie est idéale avec un poisson de mer blanc, préparé dans une nage aux d’agrumes. Il est préférable de l’utiliser moulue à l’envoi du plat. Attention de ne pas la faire chauffer trop fortement lors d’une préparation afin de ne pas la rendre trop acerbe. Relève un gâteau moelleux au chocolat menthe. Sublime une préparation culinaire (sucré-salé) asiatique. Envoûte une queue de homard ou une langouste en nage d''agrumes. Rehausse de touches citronnées une volaille pochée. Pimente agréablement une salade de fruits exotiques.Le nez de cette baie exprime sur un fond mentholé piquant de délicates senteurs d''agrumes bien murs, où l''on devine des notes de cédrats et de feuilles de mandarine. Le tout est soutenu par des touches aromatiques muscatées. En bouche cet épice présente une attaque mordante avec d''incomparables saveurs de camphre et de menthol.'

 

En Savoir Plus :

Les baies de sansho - appelées communément poivre citron - sont incontournables de la cuisine japonaise traditionnelle et authentique. Elles sont connues depuis l’antiquité pour aromatiser les aliments offerts aux dieux, ainsi que pour les conserver. C’est d’ailleurs sur les poissons, en particulier les anguilles grillées, ou sur les viandes mi-cuites, qu’elles sont le plus couramment utilisées au Japon. Les baies sont cueillies avant maturité et séchées, puis on enlève la baie elle même, qui est dur comme du bois, pour ne garder que le péricarde. Comme sa cousine la baie de szechuan, elle anesthésie légèrement le palais. C’est l’enveloppe très parfumée de la baie de sansho qui constitue l’épice « froide », c’est-à-dire une épice à la fois piquante et rafraîchissante.

Popol
AROPOIBAISAN